un écrivain publie parfois énormément

...
les raisons des ebooks et conseils aux jeunes auteurs pour 2012
– Vous publiez énormément depuis un an !
– 20 ans d’écriture ! Et des projets qui n’auraient pas atteint le seuil de rentabilité en livre papier et peuvent être lancés sans prise de risque en ebooks, comme ceux de http://www.france.wf avec la présentation des villages lotois, des belles pierres, dolmens, gariottes…

– Vos conseils aux jeunes auteurs pour 2012 ?
– Publiez des ebooks… et des livres en papier ! Sur http://www.auto-edition.com j’explique qu’il est important de satisfaire l’ensemble des lectrices et lecteurs. Le support, ne l’oublions pas, c’est simplement, pour un écrivain, le moyen d’accéder au lectorat. En 2012, il existe encore une demande pour le livre en papier.

– Mais comment le distribuer ?
– Aucun de mes livres en papier ne fut distribué dans l’ensemble des librairies du pays. Alors que mes ebooks sont distribués partout sauf chez Lagardère. En livre papier, je ne suis naturellement jamais passé par le distributeur du groupe Hachette dont la porte était naturellement ouverte, comme est ouverte la porte du e-distributeur du groupe Lagardère ! Bref, le livre papier doit donc se vendre ailleurs que dans les librairies : il existe des salons du livre et la vente par correspondance. Ce n’est pas parfait mais ça permet de ne pas perdre d’argent avec l’édition d’un livre.

http://www.auto-edition.com a fait de vous un symbole… mais aussi une cible… avec un procès au TGI de Paris.
– ça marque de recevoir des mains d’un huissier une assignation où votre condamnation à plus de 360 000 euros est demandée. Surtout quand on n’a jamais eu à prendre d’avocat de sa vie. Mais c’est très formateur ! Instructif. Même si les médias ont « bizarrement » préféré ne pas évoquer le sujet, cet épisode s’inscrit désormais dans l’Histoire de l’auto-édition en France…




Ajouter un commentaire



Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.